top of page

A quel être se relierait-on dans le cadre d’une religion mondiale unique ?



Sommaire :


Introduction

Le dialogue interreligieux

Vers une religion mondiale ?

La religion mondiale relierait-elle à Dieu ?

La religion mondiale relierait-elle à l'Adversaire ?

Scénarios possibles de mise en place

Annexes : Images et prophéties



Introduction


Afin d'essayer de traiter cette difficile question, on peut tout d’abord se demander pourquoi certaines personnes se relient ou non à une religion.


De manière non exhaustive et en prenant des exemples assez significatifs, on peut identifier quatre raisons principales :


Il y a en premier lieu des personnes qui adoptent une religion par tradition familiale ou culturelle, ce qui répond avant tout à un besoin de se conformer, d’être accepté socialement (traditionalisme).


D’autres choisissent une religion en cherchant à répondre à une quête de sens, de recherche de la vérité et/ou à trouver un certain réconfort en cherchant une réponse au sens de la vie et de la mort notamment (quête du sens de l'existence).


D’autres enfin, mélangent des éléments de différentes religions, afin que ces éléments soient conformes à leur manière d'être (syncrétisme).


Et puis il y a des personnes qui n’éprouvent pas le besoin de se relier à une religion, voire qui y sont hostiles (agnosticisme, athéisme, libre-pensée notamment).



Le dialogue interreligieux


Face aux différents attentats survenus et se réclamant de la religion, des appels à la tolérance se sont fait entendre, dans la lignée du dialogue interreligieux.


Ce dernier a été particulièrement renforcé par les Rencontres d'Assise, impulsées par le Pape Jean-Paul II, se sont déroulées en 1986.

C'est ce qui a été qualifié du terme d' "Esprit d'Assise":



33 ans après la naissance de l'"Esprit d'Assise", le 4 février 2019, le Pape François et le Grand Imam d’Al-Azhar, Ahmad Al-Tayyeb, signent le document sur LA FRATERNITÉ HUMAINE POUR LA PAIX MONDIALE ET LA COEXISTENCE COMMUNE :



Dans cette optique, un bâtiment, « la Maison d’Abraham », a été inauguré le 16 février 2023 à Abu Dhabi aux Emirats arabes unis. Ce bâtiment, comprenant une synagogue, une église et une mosquée vise à proposer un espace d’échange entre ces trois monothéismes via un jardin partagé au centre de ces trois édifices :





Maison d'Abraham - Abu Dhabi - Emirats arabes unis




Cérémonie d'ouverture de la Maison d'Abraham (montage)



Cela peut être vu comme une tentative de rapprocher les religions pour ainsi rapprocher les personnes, afin d’éviter les conflits.


Un autre édifice est en cours de construction à Berlin. Il s'agit de la Maison de l'Unique qui devrait être achevée en 2025. Ce bâtiment va encore plus loin que le précédent en regroupant les trois monothéismes en un seul bâtiment :




Maison de l'Unique - Berlin - Allemagne


Vers une religion mondiale unique ?


Un pas supplémentaire pourrait consister à proposer une religion mondiale, ce qui permettrait d’éteindre définitivement les conflits religieux.


Une religion mondiale, du point de vue d’une paix au niveau religieux, semble donc souhaitable.


Elle répondrait au souhait des traditionnalistes, en se basant sur les textes d'origine et en invoquant des erreurs de retranscription qui empêchaient jusqu'à présent l'accord entre les religions (des fouilles archéologiques falsifiées pourraient aider grandement en ce sens).


Elle pourrait répondre aux souhaits de ceux qui sont en quête du sens de l'existence, en indiquant que le but de la vie est de fonder une fraternité universelle.


Elle répondrait à la recherche des syncrétistes, déjà adeptes du mélange à leur guise des religions.


Elle pourrait enfin répondre aux attentes de ceux qui n’ont pas de religion en ajoutant deux autres religions :


- la croyance en la science qui permettrait un progrès illimité de l’homme, notamment via l’intelligence artificielle et le transhumanisme


- la croyance en l’écologie, en conformant les comportements afin de "sauver la Terre".


Toutefois, afin de pouvoir souscrire sans réserve à l’idée de religion mondiale, une question fondamentale peut toutefois apparaître :


A quel être se relierait--on dans le cadre d’une religion mondiale unique ?



La religion mondiale relierait-elle à Dieu ?


Si chaque croyant peut aisément trouver une réponse à cette question au sein de sa religion (je me relie à Yahvé, Jésus-Christ, Allah, Bouddha, Krishna...), la réponse sera moins aisée concernant une religion mondiale.


Dans ce ce cas, on serait alors tenté de répondre qu’on se reliera tous à « Dieu », terme suffisamment imprécis, permettant de regrouper l’ensemble des "fondateurs" des religions.


Dieu étant Amour, on se relierait donc à l’Amour.


( On pourra approfondir le thème de l'amour dans l'article suivant :


Tout le progrès de l’humanité aurait donc consisté à aboutir à une religion mondiale, permettant de relier l’homme à l’Amour. C’est la première hypothèse, illustrée par les deux vidéos ci-dessous :


La vidéo du Pape François :



Cette vidéo d'une durée d'1 minute et de 31 secondes est des plus instructives.


On peut y distinguer 3 parties dans lesquelles apparaissent les 4 mêmes leaders religieux : 1 lama (bouddhiste), 1 imam (musulman), 1 prêtre (catholique) et 1 rabbin (juif).


Dans la 1ère partie, sur fond de musique épique assez retenue, le Pape encourage les religions à dialoguer, car la majeure partie des hommes sont croyants. A ce moment, chaque dirigeant religieux fait acte de profession de foi en déclarant en qui il croit.


Dans la 2ème partie, le Pape dit que dans cette multitude, cet éventail de religions, nous avons une seule certitude pour tous : "nous sommes tous enfants de Dieu". Cette déclaration constitue le coeur de cette vidéo.


Nous arrivons ensuite à la 3ème partie, où la musique épique gagne en puissance avec l'ajout de choeurs. Alors, chacun des 4 dignitaires, face caméra cette fois, pour pouvoir nous émouvoir un peu plus, exprime qu'il croit en l'Amour, donc chacun croit en la même chose, ce qui contraste avec le début de la vidéo.

Enfin, chaque chef religieux offre une représentation de sa religion et la vidéo se termine par la convergence des 4 symboles. On pourra noter la préférence donnée au bébé Jésus plutôt qu'à la Croix. Cette convergence peut faire penser à l'embryon d'une religion mondiale.

Le pape, enfin, nous incite à propager la "bonne Parole".


Il est difficile de prime abord, de ne pas se faire embarquer au niveau du sentiment par cette vidéo, en espérant cette réconciliation entre les religions.


Mais à y regarder de plus près, le coeur de cette vidéo semble des plus problématiques.


A ce moment, le Pape déclare donc : "nous sommes tous enfants de Dieu".

Ce faisant, il se met en complète contradiction avec le Nouveau testament :


Jean :

13 lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu (Jn 1:9-13).


Galates :

« Vous êtes tous fils de Dieu, par la foi en Jésus-Christ » (Ga 3:26)


1er Livre de Pierre :


Apocalypse :

« Celui qui vaincra, héritera ces choses ; et je serai son Dieu, et il sera mon fils » (Ap 21:7)




La vidéo ci-dessous est un montage des discours de chacun des chefs religieux du 14 juin 2017, permettant d'indiquer la communauté de vues de ces leaders religieux :



Voici également la chaîne Youtube des discours complets des chefs religieux :



Voici aussi la Déclaration finale des leaders des grandes religions mondiales et traditionnelles au Kazakhstan le 15 septembre 2022, la prochaine édition étant prévu pour 2025 :





Cette vision est renforcée par cette image :


Toutes les religions se tiennent au pied de la même montagne et en arrivant au sommet, elles se relient toutes à Dieu, en ayant emprunté des chemins différents.

Cette perspective est pleine de promesses :


- Fin des attentats terroristes religieux

- Liberté religieuse mondiale (puisqu'il n'y a plus qu'une religion qui absorbe toutes les autres)

- Amour du prochain

- Ere de paix

- Certitude de se relier au vrai Dieu, puisque toutes les religions sont d’accord entre elles



La religion mondiale relierait-elle à l'Adversaire ?


Pourtant, en suivant cette direction, on se met en contradiction avec certains textes sacrés :


Dans la Torah :


« Qui pourra monter à la montagne De L’Eternel? Qui s’élèvera jusqu’à Son Lieu Saint? » « Celui qui a les mains innocentes et le cœur pur; celui qui ne livre pas son âme au mensonge, et qui ne jure pas pour tromper. Il obtiendra La Bénédiction De L’Eternel, La Miséricorde Du Dieu de son Salut. Voilà le partage de la génération qui L’invoque, de ceux qui cherchent Ta Face, Dieu de Jacob! » (Psaume Chapitre 24, Versets 3 à 6)


Ecoute, Israël! l'Eternel, notre Dieu, est le seul Eternel (Deutéronome Chapitre 6 – Verset 4)


Dans le Nouveau Testament :


Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. (Jean Chapitre 14 – Verset 6)


Sachez-le tous, et que tout le peuple d'Israël le sache! C'est par le nom de Jésus-Christ de Nazareth, que vous avez crucifié, et que Dieu a ressuscité des morts, c'est par lui que cet homme se présente en pleine santé devant vous. Jésus est La pierre rejetée par vous qui bâtissez, Et qui est devenue la principale de l'angle. Il n'y a de salut en aucun autre; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. (Actes des Apôtres Chapitre 4 – Versets 10 à 12)


Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ? Celui-là est l'antéchrist, qui nie le Père et le Fils (1Jean Chapitre 2 Verset 22).


Si quelqu'un vous dit alors: Le Christ est ici, ou: Il est là, ne le croyez pas. Car il s'élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s'il était possible, même les élus (Matthieu Chapitre 24 - Versets 23 à 24)


Dans le Coran :


Sache donc qu'en vérité il n'y a point de divinité à part Allah (Sourate 47 Verset 19 )


Il y a également une Sourate, irréconciliable avec la Crucifixion, qui entraîne donc une incompatibilité entre l’Islam et le Christianisme :


« Or, ils ne l'ont ni tué ni crucifié ; mais ce n'était qu'un faux semblant ! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l'incertitude : ils n'en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l'ont certainement pas tué. Mais Allah l'a élevé vers lui, et Allah est puissant et sage » (Sourate 4, Versets 157-158).


Cette incompatibilité indique clairement qu'un accord entre les religions pour donner naissance à une religion mondiale n'est pas possible si l'on reste fidèle aux écritures initiales.


Prenons donc l’hypothèse inverse, celle où la religion mondiale ne nous relie pas à Dieu.

Mais alors, à qui nous relie-t-elle ? N’y aurait-il pas le danger de voir s’élever un pouvoir absolu ?


La paix, à quel prix et sous quel pouvoir ?


Les croyants sont tentés d’envoyer tout leur amour et toute leur lumière vers l’être qu'ils prennent pour Dieu, mais le principal danger réside dans le fait de manquer de discernement concernant l’être spirituel auquel on souhaite se relier.


On retrouve, dans l’ensemble des religions, plusieurs figures qui s’opposent à Dieu et qui cherchent à éloigner l’homme de Dieu en se faisant passer pour lui :


« Que personne ne vous séduise d'aucune manière; car il faut que l'apostasie soit arrivée auparavant, et qu'on ait vu paraître l'homme du péché, le fils de la perdition, l'adversaire qui s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu ou de ce qu'on adore, jusqu'à s'asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu ».

(Nouveau testament - 2 Thessaloniciens 2:3-4)


Nous appellerons ces figures par le nom de l’Adversaire.


Le loup déguisé en agneau peut être une image caractéristique de l’Adversaire.


Ainsi, il existerait une possibilité de se relier non pas à Dieu, mais à l’Adversaire.


Alors, comment savoir si dans le cadre d’une religion mondiale on se relie à Dieu ou à l’Adversaire ?



L'apport de Rudolf Steiner


Afin d’essayer de surmonter ce problème, nous pouvons prendre comme hypothèse les déclarations de Rudolf Steiner, qui a proposé des clés de discernement sur la nature des êtres du monde invisible ou monde spirituel, d'après ses recherches.


Il nous indique que l’homme peut progresser spirituellement, étape après étape, afin de pouvoir s’unir un jour au Christ. Il insiste aussi sur le fait que le Mystère du Golgotha est un événement unique et que le Christ ne réapparaîtra plus jamais dans un corps physique.


Au contraire, le Christ s’élèverait progressivement vers les mondes supérieurs, permettant ainsi à ceux qui veulent le suivre d'effectuer une évolution spirituelle régulière . Les hommes qui pourraient le percevoir sous sa forme éthérique pourraient également percevoir le monde éthérique, auraient conscience des conséquences karmiques de leurs actes et pourraient avoir accès à leur vie antérieure. (cf L’ apparition du Christ dans le monde éthérique de Rudolf Steiner).


Pour approfondir ce thème, on pourra consulter notamment l'article suivant :


Face à lui, deux esprits s’opposent :


Le premier, nommé Lucifer, chercherait à attirer à lui les hommes dans son propre royaume spirituel. Il se serait incarné en Chine au 3eme millénaire avant le Christ. Il viserait à ce que les hommes ne respectent pas les étapes de leur développement en voulant dès maintenant les arracher à la Terre.


Ndlr :

On retrouve cette tendance dans le New Age, la 5ème dimension, l’Ere du Verseau, Lucis Trust, Partage international et les prétribulationnistes (enlèvement de l’Eglise avant la Tribulation) notamment.


Le deuxième esprit, nommé Ahriman, serait en chemin pour s’incarner en Occident. Il souhaiterait retenir les hommes dans leur développement en les liant trop fortement à la terre. Il chercherait à répondre aux besoins matériels et même spirituels des hommes, afin qu'ils acceptent l'évolution qu'il voudrait mettre en place, faisant ainsi table rase du passé pour réaliser une nouvelle Création. Il apporterait aux hommes des concepts matérialistes visant à ce que l’homme refuse de se réincarner, une nourriture permettant de devenir plus intelligent et une clairvoyance partielle sans efforts (cf Lucifer et Ahriman de Rudolf Steiner).


Rudolf Steiner a fondé une science de l'esprit qui repose sur un penser rigoureux et qui permet ainsi de rejeter toute forme d'autorité extérieure pour celui qui parvient à devenir un esprit libre (cf Philosophie de la liberté de Rudolf Steiner). C'est un chemin qui offre la possibilité d'exercer un discernement sur tout phénomène visible ou invisible.


Sur ce sentier, une future religion mondiale apparaît comme un obstacle pour se relier au véritable Christ, car cette religion ne proposerait pas une démarche scientifique adaptée pour discerner la nature des êtres du monde invisible ou spirituel.


Il s’agirait donc plutôt d’emprunter d'une part le chemin d’initiation chrétien-rosicrucien (cf Comment parvient-on à des connaissances sur les mondes supérieurs ou l'initiation de Rudolf Steiner) et d’autre part de s'efforcer de réaliser sur terre les formes de la triarticulation (cf Eléments fondamentaux pour la solution du problème social de Rudolf Steiner), permettant ainsi à l'homme de penser, de ressentir et d'agir en accord avec toutes les dimensions de son être.


La religion mondiale, quant à elle, permettrait de récupérer toutes les pratiques religieuses des hommes. Elle semblerait être l’alliance du « Nouvel âge » et du « Nouvel ordre mondial », d’une alliance entre Lucifer et Ahriman, afin d’empêcher les hommes de se relier au véritable Christ.


Enfin, nous pouvons mettre en parallèle cette religion mondiale avec un passage de l’Apocalypse :


Dans le Nouveau Testament :


Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d'un agneau, et qui parlait comme un dragon. Elle exerçait toute l'autorité de la première bête en sa présence, et elle faisait que la terre et ses habitants adoraient la première bête, dont la blessure mortelle avait été guérie (Apocalypse Chapitre13 Versets 11 à 12).


La religion mondiale, qui offrait jusqu’à présent un visage séduisant, pourrait donc révéler un tout autre projet :


- Culte de la Bête

- Négation de l’Être du Christ

- Fin de la possibilité du développement spirituel régulier des hommes

- Mise en place du transhumanisme


Le processus s''appuie ainsi sur deux stratégies :


- la diversion : le Christ n'est presque plus mentionné, l'union prime sur la recherche de vérité.


- la substitution : le Christ est remplacé par une autre entité présentée comme plus "fédératrice".


Pour conclure, il est particulièrement intéressant d'observer comment Rudolf Steiner s'était exprimé sur la question de l'harmonie des religions, à la fin de sa dernière conférence du 2 janvier 1914 à Leipzig, dans le cycle de conférences "Le Christ et le monde spirituel - la quête du Saint Graal" (GA 149) :


" Il peut être laissé à chacun de juger si les confessions religieuses dispersées sur la Terre se trouveront un jour d'accord avec ce que l'on entend ici par l'harmonie de toutes les religions. Et il peut décider aussi si ce qu'il faut entendre par l'unité des religions n'est pas plus étroitement lié au secret du Graal, tel que nous avons essayé de le décrire, que de beaucoup parler de l'unité des religions, ce qui peut en fait concerner tout autre chose. ...


Était-ce censé être un indice, dans la saga européenne qui a continué la saga Parsifal, que depuis lors, sans que nous en ayons conscience, le Christ travaille dans les profondeurs cachées de l'Orient; que les controverses religieuses qui prennent leur cours au niveau conscient en Orient pourraient être apaisées par les effusions et les révélations de la véritable Impulsion Christique, comme cela devait se produire, conformément à la révélation de Parsifal, en Occident ?


La lumière du soleil du Graal a-t-elle été appelée à briller au-dessus de tous les autres dieux sur Terre, comme cela est symboliquement indiqué par le fait que lorsque la jeune fille transportait dans le vaisseau d'or brillant, avec le secret du Graal à l'intérieur, l'éclat du Graal éclipsait les autres lumières ? Doit-on s'attendre, contrairement aux croyances courantes, à ce que la puissance christique, toujours agissante inconsciemment, apparaisse sous une forme modifiée et, comme Ex oriente lux, selon l'ancienne expression, rencontre celle qui est apparue comme lumière en Occident ? Une lumière doit-elle pouvoir s'unir à l'autre lumière ?


Mais pour cela il faudra que nous soyons préparés, nous qui sommes placés par le karma dans le milieu géographique et culturel sur lequel a passé le chemin du Christ, quand dans les sphères supérieures Il avait imprégné Jésus de Nazareth pour voyager vers l'Orient. Levons les yeux et sentons que le Christ est passé par nos hauteurs avant d'être révélé sur Terre ! Rendons-nous capables de le comprendre de manière à ne pas méconnaître ce qu'il pourra peut-être nous dire un jour, lorsque le temps sera venu pour que ses impulsions se répandent dans d'autres croyances terrestres ! "



Scénarios possibles de mise en place :


On peut enfin évoquer deux scénarios pour établir cette religion mondiale.


1 - Celui dévoilé par Serge Monast :



D'un autre point de vue, Benjamin Creme corrobore ce scénario :



Pour approfondir ce dernier point, on pourra se référer à l'article suivant :



2 - Celui lié au conflit israélo-palestinien :



Les deux scénarios peuvent être complémentaires.

---


L'auteur de cet article espère avoir apporté des éléments utiles à l'élaboration d'une ébauche de réponse sur cette question de notre temps :


A quel être se relierait-on dans le cadre d'une religion mondiale unique ?


---


Annexes : Images, prophéties et 3ème Temple


Images :


Hypothèse 1, la religion mondiale relie à Dieu :




Hypothèse 2, la religion mondiale relie à l'Adversaire :




Prophéties :





---


Troisième Temple :





Une pièce représentant Cyrus et Trump, permettant tous les deux la reconstruction du Temple (Trump ayant demandé le transfert de l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem, reconnaissant ainsi Jérusalem comme capitale d'Israël).


---


A investiguer, la question du Cube noir :


---


NB : L'auteur tient à remercier Stéphane Lejoly pour ses conseils avisés lui ayant permis de proposer une version de plus grande qualité pour cet article.

247 vues0 commentaire
bottom of page