top of page

La question du "Retour du Christ"

Dernière mise à jour : 31 janv.





Suite aux événements successifs qui frappent l'humanité, la peur de la mort a réactivé chez certaines personnes l’attente d’un Sauveur (Messie, Jésus, Mahdi, Maitreya, Krishna, homme providentiel, ONU, intelligence artificielle, extra-terrestres…).


I - L’apparition du Christ dans le monde éthérique


Concernant cette question du Sauveur, plusieurs personnes et groupes utilisent l’expression de « Retour du Christ ». Cette formulation frappe par son caractère imprécis et laisse libre cours à beaucoup d’interprétations.


Rudolf Steiner a précisé ce terme de « Retour du Christ ». Il a exposé le premier que le Christ prenait désormais forme éthérique dans le monde astral et qu’il serait perceptible pour quelques personnes dans les années 1930, perception qui s’étendrait progressivement à de plus en plus de personnes.

Cette perception du Christ sous forme éthérique permettra aux hommes de s’élever à trois types de perception :


- celle du monde éthérique (les hommes auront l’image et le pressentiment des événements se déroulant dans le monde spirituel, et ils sauront que ces événements s’accompliront dans les trois ou quatre jours suivants)

- celle de sa vie antérieure

- celle de la compensation karmique de ses actes


Il précise également qu’un retour physique du Christ sur Terre n’aurait pas de sens car le Mystère du Golgotha a été un acte unique, accompli une fois pour toutes sur Terre par le Christ en l’an 33 et qu’il représente le centre de gravité de toute notre évolution terrestre.

Il ajoute également qu’il est possible pour les hommes de participer à l’élaboration des différents corps du Christ sous forme éthérique :


- au corps astral du Christ par leur faculté d’étonnement, collaborant au travail de l’âme sœur d’Adam

- au corps éthérique du Christ par leur faculté de compassion, collaborant au travail de Widar

- à l’espace de manifestation du Christ par leur faculté de conscience morale, collaborant au travail de Michaël


L’anthroposophie est un langage permettant d’adresser des questions au Christ éthérique. L’expérience de l’impuissance peut aussi amener à recevoir la Grâce du Christ.

Rudolf Steiner indique également que le Christ a agi lors de trois étapes préliminaires au Mystère du Golgotha et qu’il agira lors de trois étapes ultérieures (agissant déjà dans la première étape ultérieure).


Voici ces étapes :


1 - l’harmonisation des douze sens dans le corps physique de l’homme sur le plan du Dévachan supérieur lors de la période lémurienne.


2 - la guérison des sept processus de vie dans le corps éthérique de l’homme sur le plan du Dévachan inférieur au début de la période atlantéenne.


3 - l’équilibre entre les trois forces de l’âme humaine sur le plan astral à la fin de la période atlantéenne.


4 - Le Mystère du Golgotha sur le plan physique lors de la 4ème civilisation de la période post-atlantéenne (rencontre avec le Mystère de la Mort).


5 - l’apparition du Christ sous forme éthérique dans le monde astral lors de la 5ème civilisation de la période post-atlantéenne (rencontre actuelle avec le Mystère du Mal).


6 - l’apparition du Christ sous forme astrale dans le Dévachan inférieur lors de la 6ème civilisation de la période post-atlantéenne.


7 - l’apparition du Christ sous la forme de son Je dans le Dévachan supérieur lors de la 7ème civilisation de la période post-atlantéenne.


Cette progression du Christ dans les mondes spirituels incite ainsi les hommes qui veulent le suivre à faire effort afin de se préparer à s’unir progressivement à Lui.


II - Menaces pesant sur la perception du Christ dans l’éthérique


Rudolf Steiner nous informe aussi que deux fraternités occultes de la main gauche cherchent à s’opposer à ce que les hommes puissent percevoir le Christ dans l’éthérique :


SUBSTITUTION :

- La fraternité occulte occidentale de la main gauche se sert des défunts matérialistes, afin de substituer au Christ éthérique une entité éthérique purement ahrimanienne, appelée

« Christ ». Contrairement à l’entité du Christ, cette dernière ne s’est jamais incarnée.


DIVERSION:

- La fraternité occulte orientale de la main gauche utilise les corps éthériques non encore dissous de défunts, afin que des démons puissent y pénétrer, leur pouvoir étant renforcé par le culte des ancêtres correspondant. Ces démons visent à détourner les hommes du Christ.


Lors de son Incarnation, Ahriman pourra réunir ces différents mouvements et mettre en place sa grande Ecole de Mystères. Celle-ci permettra aux hommes d’accéder à une clairvoyance partielle sans efforts, leur permettant de percevoir l’entité éthérique purement ahrimanienne.


Si les hommes succombaient à cette tentation, l’évolution spirituelle de l’humanité serait entravée.


Le courant d’Alice Bailey, poursuivi par Benjamin Creme, réalise une sorte de synthèse de ces deux fraternités, en préparant les esprits à un retour physique du Christ, appelé aussi Maitreya.


Mais Benjamin Creme ne se contenta pas de promouvoir un retour physique du Christ, il chercha aussi à discréditer les recherches de Rudolf Steiner sur le Christ dans l’éthérique, dans son livre « La mission de Maitreya », tome 2 :


« Rudolf Steiner était un théosophe qui se détacha de la théosophie pour fonder l’anthroposophie. C’était un homme remarquable, un initié du degré 2,2, ayant eu des intuitions fascinantes et de grande valeur dans de nombreux domaines tels que l’agriculture, l’éducation et la médecine.


Néanmoins, en ce qui concerne la réapparition du Christ il avait, je crois, une lacune.

Même s’il était théosophe et se disait un ésotériste, il n’était pas, selon moi, un véritable ésotériste, mais un mystique chrétien.


D’une manière ou d’une autre, son mysticisme chrétien a entravé sa compréhension du lien existant entre le Christ et la Hiérarchie.


Même si, théoriquement, il devait savoir que le Christ se tient à la tête de notre Hiérarchie, il le voyait d’une manière plutôt mystique, et il a soutenu que le Christ ne pouvait revenir dans un corps physique, mais seulement au niveau éthérique (qu’il appelait le royaume spirituel).


Comme nous le savons, Maitreya prit, en 1945, la décision de revenir le plus tôt possible, à la fois sur les plans physique, astral et mental. Steiner, étant décédé en 1925, ne connaissait pas cet aspect du Plan.


Ceci entra quelque peu en conflit avec le mysticisme chrétien de Steiner. Il continua à soutenir que le Christ ne pouvait venir qu’au niveau éthérique.


Par la suite, il écrivit que, dans l’ère à venir, les hommes développeraient la vision éthérique – ce qui est exact – et que, l’un après l’autre, ils reconnaîtraient le Christ au niveau éthérique. Selon moi, c’est une conception totalement erronée.


C’est le dogmatisme chrétien qui a fait que Steiner continua à soutenir que le Christ ne pouvait venir dans un corps physique.


Comme si, en le faisant, le Christ s’en trouverait en quelque sorte rabaissé, ramené à un niveau trop bas. Nombre de chrétiens pensent cela.


En limitant son rôle à un principe, ils ne le voient pas comme un homme incarnant ce principe et qui peut travailler sur tous les plans, y compris le plan physique. »


III - Où en sommes-nous ?


Nous pouvons observer une mondialisation à tous les niveaux et donc une immense concentration de pouvoir :


Etapes vers la religion mondiale :


- Inauguration le 16 Février 2023 de la "Maison de la famille abrahamique à Abu Dhabi aux Emirats Arabes Unis, avec un bâtiment par monothéisme :


- Inauguration en 2025 de « La Maison de l'Unique » à Berlin, bâtiment unique pour les trois monothéismes :


Pour approfondir :


Etapes vers l’éducation mondiale :


- Développement massif de l’école numérique suite à l'événement du Coronavirus


Etapes vers la gouvernance mondiale :


- Mise en place par le forum économique mondial de Davos du « Great Reset » au début de l’été 2021, visant la convergence entre le physique, le biologique et le numérique, c’est-à-dire la mise en place du transhumanisme


- Mise en place d'un portefeuille d'identité numérique en 2024 pour tous les pays de l'UE


- Mise en place de l'Euro numérique au plus tard en 2027


Afin de garantir la paix sociale devant l’effondrement économique mondial prévisible, on peut émettre l’hypothèse qu’un revenu citoyen sera transféré aux personnes jugées "conformes" par l'Etat



IV - Que faire ?


Rudolf Steiner nous exhorte à prendre part à ce combat spirituel décisif :


« De faux Christ apparaîtront dans notre temps où l’humanité est destinée à voir le vrai Christ dans son corps éthérique. Les anthroposophes quant à eux sont appelés à être capables de distinguer entre le spirituel et le matériel ; ils seront cuirassés contre toute affirmation, d’où qu’elle vienne, selon laquelle un Christ reviendra dans la chair. » (L’apparition du Christ dans le monde éthérique, page 82).


« Ce qu’il faut donc, c’est que cette sagesse de l’avenir, qui est de nature clairvoyante, soit enlevée à Ahriman. On pourrait dire : il n’y a pas deux sagesses, il n’y a qu’un livre. Il s’agit de savoir si ce sera celui d’Ahriman ou le livre du Christ. Et pour que ce soit celui du Christ, il faut que l’humanité combatte. Et elle ne peut combattre qu’en comprenant qu’elle doit s’efforcer d’acquérir, avant l’incarnation d’Ahriman, tout le contenu de la science spirituelle. C’est là, voyez-vous, le travail cosmique de la science spirituelle. Cette tâche cosmique, c’est d’empêcher que toute la connaissance de l’avenir ne devienne ahrimanienne. » (Incarnations de Lucifer et Ahriman, page 29).


« Ou la civilisation actuelle réalisera cette indépendance de la vie spirituelle vis-à-vis de la vie économique et politique ou elle finira par s’écrouler et par prendre des impulsions dans les cultures asiatiques. La puissance ahrimanienne ressentira comme une sorte de ténèbres l’indépendance de la vie spirituelle ; elle sera pour elle comme l’impression d’un feu brûlant, d’un feu ardent qui consume l’âme. » (Incarnations de Lucifer et Ahriman, page 10).

« Au fond, l’appel qu’il faut adresser aux hommes de ce temps est celui-ci : Libérez-vous de toutes les choses qui risquent de faire de vous les soutiens et les tenants d’Ahriman ! » (Lucifer et Ahriman, page 28).


Concernant l’indépendance de la vie spirituelle vis-à-vis de la vie économique et politique, et plus largement concernant la mise en place de la triarticulation de l’organisme social, chaque personne peut participer à sa réalisation progressive en s’inspirant de son courant de Mystères, courants que Rudolf Steiner voulut rassembler lors du Congrès de Noël, selon Bernard Lievegoed :


L’Archange Widar, guide du courant du Nord, de la Volonté, est celui qui triomphe du Loup Fenris lors du Ragnarök. Il surmonte ainsi l’ancienne clairvoyance qui cherche à semer le chaos dans l’âme humaine, afin d’y développer la nouvelle clairvoyance, fondée sur un accroissement des forces de la claire conscience de jour, permettant la perception du Christ sous forme éthérique. Les hommes liés à ce courant, cherchent à surmonter l’égoïsme qui s’est déversé dans l’économie, par le sacrifice de leur Moi, qu’ils ont particulièrement renforcé, réalisant ainsi les conditions de la fraternité.


Christian Rose-Croix, guide du courant du Sud, de la Mort et de la Résurrection, est celui qui a pu parvenir à une complète maîtrise de son corps physique par une parfaite connaissance de ses lois. Ainsi, ceux qui lui sont liés, visent à ce que l’ensemble des lois qui modèlent notre corps social soient équilibrées, selon le principe d’égalité.


Zoroastre et le Bouddha Gautama, guides du courant de l’Est, de la Sagesse, ont préparé le Graal primordial, le corps de Jésus de Nathan, afin qu’il soit le premier contenant à pouvoir recevoir le Sang du Christ. La lance de Longinus, par la transfixion, a permis à ce Sang de se répandre entièrement sur le Golgotha et Joseph d’Arimathie en est devenu le dépositaire.


Le Roi Arthur, à la suite du guide du courant de l’Ouest, de la Perception des Forces de Vie, Scythianos, a initié avec ses Chevaliers de la Table ronde, la quête du Saint Graal, permettant un ennoblissement des âmes humaines en commençant une métamorphose des forces sexuelles par la recherche de l’amour courtois, le chemin de la carte du tendre.

C’est le jeune Perceval, qui par sa pureté de cœur et sa vaillance, a pu devenir le Roi du Graal. Il s’est saisi de la Sainte Lance, la lance sanglante du Roi Pécheur, afin d’ouvrir les nouveaux mystères chrétiens en 869. Il permit ainsi aux courants de l’Ouest et de l’Est de confluer dans le Courant de la Lumière.

Les hommes de ce dernier courant ont pour tâche de développer la liberté dans le domaine de la culture et plus précisément dans l’éducation, les sciences et les arts.


Ce travail de collaboration des anthroposophes, de mise en ordre de leur karma, est aussi celui de la collaboration avec le Christ, devenu Maître du Karma au XXème siècle, ouvrant ainsi la voie à la formation de communautés spirituelles d’avenir qui s’épanouiront lors de la sixième civilisation de la période post-atlantéenne (3573 à 5733).


---


Une initiative des plus intéressantes est celle du Temps des Civiliens.

On peut la découvrir avec le lien suivant :


---


Entre-temps, à partir de l’année 2086, Selon une déclaration de Rudolf Steiner, des bâtiments seront érigés partout en Europe pour servir des objectifs spirituels et seront conçus de manière similaire à la double coupole caractéristique du premier Goetheanum :


"Mais des temps terribles attendent l'humanité en Europe. Nous savons que lorsque le premier tiers de ce siècle sera passé, le Christ sera vu sous sa forme éthérique et que cela donnera une impulsion puissante à côté de toutes les tendances déclinantes de ce siècle. Dans les temps plus anciens, comme par exemple en l'an 1000, les hommes devaient bien croire ce que Lucifer et Ahriman leur faisaient croire, parce qu'ils n'avaient pas encore en eux la véritable impulsion consciente du Christ. Mais nous ne devons plus, nous devons accueillir volontairement cette nouvelle impulsion du Christ, afin de pouvoir résister à Lucifer et Ahriman.


Il en sera ainsi au 20ème siècle, Lucifer et Ahriman s'empareront en particulier du nom du Christ. Des hommes se nommeront chrétiens et n'auront plus aucune trace du vrai christianisme en eux ; et ils se déchaîneront contre ceux qui ne s'en tiendront pas seulement à ce que le Christ a dit un jour selon la tradition des Évangiles, mais pour qui s'applique la parole : "Je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin des temps terrestres", qui se conformeront à l'impulsion vivante et continue du Christ. Contre ceux-là, on se déchaînera. La confusion et la désolation régneront à l'approche de l'an 2000. Et alors, il n'y aura plus un seul morceau de bois de notre construction de Dornach sur un autre. Tout sera détruit et dévasté. C'est ce que nous regarderons de haut depuis le monde spirituel.


Mais lorsque l'année 2086 arrivera, on verra s'élever partout en Europe des bâtiments dédiés à des objectifs spirituels et qui seront des images de notre édifice de Dornach avec ses deux coupoles. Ce sera l'âge d'or pour de telles constructions, dans lesquelles la vie spirituelle s'épanouira". (Lit.:GA 286, p. 110f)


-------


Document de Christian LAZARIDES sur l'itinéraire de Rudolf STEINER lors de ses conférences sur l'Annonce du Christ sous forme éthérique :

Annonce de la parousie éthérique du Christ, pendant 5 mois donc, de Stockholm à Palerme et de Palerme à Christiania, avec, au beau milieu, cette étoile sur l’Allemagne dessinée par le fil même de ses déplacements de ville en ville, de conférence en conférence, et cela en deux temps : une partie de l’étoile lors de la descente de Stockholm à Palerme, et la seconde partie lors de la remontée de Palerme à Christiania :



-------


NB : La substitution du Christ dont il est question, commence déjà avec la fête de Noël.


Au 25 décembre, à minuit, on ouvre les cadeaux du Père Noël tandis que la naissance de Jésus, futur porteur du Christ, passe de plus en plus à l'arrière-plan.


D'ailleurs on souhaite de plus en plus de belle fêtes de fin d'année plutôt qu'un joyeux Noël (ou alors on parle de "la Magie de Noël" ou de "l'Esprit de Noël" à des fins commerciales).


L'effacement de Jésus entraîne par conséquent l'effacement du Christ.


Certaines familles, toutefois, ayant à coeur de ménager les différentes sensibilités, choisissent la voie du compromis, illustrée par l'image ci-dessous :



-------


Le vécu des 12 Nuits saintes du cycle de Noël influence les 12 mois à venir :


318 vues0 commentaire
bottom of page