top of page

Réflexions sur la chronologie longue de l'incarnation d'Ahriman vers l'an 3000




J'ai été, moi aussi, longtemps convaincu de la validité de la chronologie courte sur la datation de l'incarnation d'Ahriman, à savoir que son incarnation serait imminente (vers le début du 3ème millénaire). J'ai étudié ce thème durant de nombreuses années, allant jusqu'à publier un blog à ce sujet et à mener des ateliers et des conférences sur ce thème également. Je ne dis pas que cette datation est erronée, simplement je reconnais que l'article de Christian LAZARIDÈS sur ce sujet a ébranlé mes certitudes.

Chaque article de cet auteur s'accompagne d'une méthodologie rigoureuse, conforme à la science de l'esprit. Il a, par le passé, défendu avec pertinence la position de Rudolf Steiner concernant la datation de l'Ere des Poissons, entrant dans chaque détail, dans un monde qui posait comme dogme l'Ere du Verseau. Aujourd'hui, il propose à nouveau une réflexion, une alternative à ce qui pourrait être perçu également comme un dogme ayant cours au sein du mouvement anthroposophique, à savoir qu'il n'y aurait qu'une seule possibilité, celle de la chronologie courte : l'incarnation d'Ahriman vers le début du 3ème millénaire. : Une contradiction qui passe inaperçue … Christian LAZARIDÈS (ame-de-conscience.org)

La vertu principale de cette datation qui m'apparaît, en décalant cet événement à la fin du millénaire, serait de faire baisser la peur qui sévit au sein du mouvement anthroposophique, entraînant des comportements problématiques, comme la soumission ou la fuite :

Le mouvement anthroposophique à l'épreuve de la peur : quelles pistes pour essayer d'y remédier ? (ame-de-conscience.org) En effet, en découplant l'incarnation d'Ahriman de la 3ème impulsion de Sorat (1998-1999), on commencerait à mieux respirer et on pourrait alors essayer de commencer à faire la lumière sur ce que signifie véritablement cette 3ème impulsion (par exemple, l'Agenda 2030 de l'ONU serait-il le fait d'Ahriman ou de Sorat... ou d'une autre entité ?). Ainsi, l'éloignement de l'incarnation d'Ahriman n'entraînerait pas une démobilisation des anthroposophes, mais une conscience accrue pour discerner cette 3ème impulsion soratique, tout en observant les étapes préparatoires permettant qu'Ahriman s'incarne à la fin du 3ème millénaire.

La plus grande ruse d'Ahriman ne serait-elle pas de faire croire que son incarnation est imminente, afin de paralyser par la peur le mouvement anthroposophique, en empêchant ce dernier d'apporter le contrepoids nécessaire ? Mais bien sûr, je peux me tromper, comme je me suis souvent trompé et peut-être que la chronologie courte est la chronologie exacte...


Je conclurai par les propos de Socrate, précurseur de l'âme de conscience :


"Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien."



47 vues0 commentaire

Bình luận


Bình luận đã bị tắt.
bottom of page