top of page

La révolution silencieuse : Comment nos vies sont redéfinies par l’agenda 2030 - Franck PENGAM






Le pire scénario pour commencer à réfléchir sérieusement


Captifs dans les villes dites de « 15 minutes » (15 minute city), ils mangent des insectes et pas de viande, s’immergent dans le métavers et se nourrissent sans cesse de produits pharmaceutiques, et tout cela par la force, sinon leur revenu de base universel (RBU) est supprimé.


L’énergie ? Sale


Réduction de la vitesse sur les autoroutes et interdiction de conduire dans le cadre d’un plan de lutte contre la dépendance au pétrole.

Voici un extrait de l’article du Daily Echo :

« L’abaissement des limites de vitesse sur les autoroutes et l’interdiction de conduire le dimanche ont été suggérés comme moyens de réduire la dépendance de la Grande-Bretagne à l’égard du pétrole. »
Ces idées font partie d’un plan en dix points proposé par l’Agence internationale de l’énergie afin de réduire la demande mondiale en pétrole de 2,7 millions de barils par jour.
« Les limitations de vitesse sur les autoroutes seraient réduites de 6 mph dans tout le pays, et le plan propose également d’interdire la circulation dans les villes tous les dimanches. »

Cela n’a rien à voir avec la « réduction de la dépendance au pétrole » et cela à tout à voir avec le WEF et l’Agenda 2030 pour le développement durable de l’ONU parce qu’ils ne savent pas comment faire autrement.


Savez-vous ce qui va se passer ? Le flux actuel de personnes quittant les pays qui mettent en œuvre ces politiques va se transformer en un « flow » (nous y reviendrons dans une minute). Ce flux sera accompagné d’un contrôle des capitaux, car les acteurs du WEF qui mènent cet agenda ne verront jamais que ce sont leurs propres politiques qui posent problème. Non, ce sont toujours ces stupides paysans qui sont le problème.

Au cas où vous poseriez la question… c’est vous.


La viande ? Sale


L’Irlande envisage d’abattre massivement son bétail. Nous sommes sidérés que l’abattage de 200 000 têtes de bétail soit même envisagé…


L’Irlande n’était-elle pas « célèbre » pour sa famine de pommes de terre ? On pourrait penser que les gens tirent des leçons de l’Histoire.

Quand les gens se réveilleront-ils ? Peut-être lorsque leur niveau de vie sera mis à mal. Mais il sera trop tard.


Quoi qu’il en soit, le fait que les Irlandais envisagent même d’abattre 10 % de leur cheptel bovin montre à quel point la rhétorique climatique est forte. Mais il ne s’agit pas seulement d’un problème irlandais. Ce cancer s’est propagé dans tout l’Occident.


La prochaine interdiction dans l’Agenda 2030 : les steaks


Les autorités allemandes ont conseillé de ne pas consommer plus de 10 grammes de viande par jour, comme le rapporte un article publié par Eastern Herald.


Le marché noir des steaks va devenir complètement fou. Quand ils nous ont dit que nous allions manger les insectes, ils n’ont pas mentionné le mot « volontairement ».

Voici comment cela fonctionne, au cas où vous ne l’auriez pas compris, ou si vous avez besoin d’expliquer les choses à des amis qui ont peut-être été assez crédules jusqu’à présent pour croire à toutes les absurdités du genre « le monde traverse une crise climatique » et la vie elle-même prendra fin en [choisissez la date qui vous convient] ».


Les considérations financières qui doivent être prises en compte pour atteindre des objectifs stupides en matière d’énergie verte signifient que toutes les choses qui soutiennent actuellement la vie elle-même (l’énergie et la nourriture étant en tête de liste) ne sont plus rentables et sont arrêtées.


Cela crée la plus grande convexité que j’ai jamais vue dans ma carrière. En fait, c’est la plus grande que j’ai jamais vue dans ma lecture de l’histoire, qui remonte à des centaines d’années. Ce qui est évident, c’est que les secteurs sont attaqués. Ce qui est plus difficile, c’est de déterminer, du point de vue de l’investissement, quelles juridictions/pays finiront par répudier ce programme eugénique génocidaire malthusien.


Encore des mensonges sur la « transition énergétique »


Selon Stockhead, nous avons besoin de « 330 mines en 12 ans » pour répondre à la demande de batteries.


De simples calculs, qu’un enfant de 10 ans devrait être capable de faire, révèlent que toute cette mascarade va non seulement échouer, mais qu’elle ne va pas s’en approcher, ce qui soulève la question suivante : qu’est-ce qui est prévu ?


La réponse est que les « sociopathes » de l’ONU et de Washington n’ont pas vraiment l’intention de permettre aux paysans de conserver leur niveau de vie actuel. Ils ont l’intention que nous vivions tous dans nos villes de 15 minutes, en mangeant des insectes, immergés dans le métavers, et branchés sur une alimentation sans fin de produits pharmaceutiques, que nous serons forcés de prendre au risque de perdre notre RUB (revenu universel de base).


C’est leur plan, et il est actuellement en cours de mise en œuvre. Il est étonnamment réussi. Le retour de bâton est plutôt médiocre, ce qui est plus facile à comprendre dans le cadre du 4ème tournant. Les gens sont gros, bien nourris, paresseux physiquement et intellectuellement. Non préparés à sacrifier leur confort relatif, ils seront largement sacrifiés.


La prochaine génération devra sortir plus forte. Il se peut que cela se produise dans certains endroits. Nous pouvons certainement l’espérer. Ce qui est également possible, et dont on ne parle pas beaucoup, c’est qu’une longue période d’obscurité s’installe. Cela s’est déjà produit par le passé et cela se reproduit aujourd’hui.


Ce que je sais, c’est que rien n’arrive pour rien… et c’est ce que nous constatons.



3 vues0 commentaire

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page